Gouvernement du CanadaAgence de santé publique du Canada/Public Health Agency of Canada
   
Sauter toute navigation -touch directe z Sauter au menu vertical -touch directe x Sauter au menu principal -touch directe m  
English Contactez-nous Aide Recherche Site du Canada
Accueil - ASPC Centres Publications Lignes directrices Indexe A-Z
Santé - enfants Santé - adultes Santé - aînés Surveillance Santé Canada
   
    Agence de santé publique du Canada (ASPC)
Centre de prévention et de contrôle des maladies chroniques  

Division de la surveillance des maladies chroniques - CPCMC - ASPC
Conseil canadien des registres du cancerDivision des statistiques sur la santé
Surveillance du cancer en direct
Voir liens du text ci-dessous
Accueil Cartes Graphiques Glossaire Aide

Mode d'utilisation du site de la Surveillance du cancer au Canada en direct

Instructions

Dans chaque section, vous verrez plusieurs choix de menus qui permettront de cibler votre recherche. Chaque fois que vous voyez une flèche vers le bas ou une barre coulissante, cela signifie que d'autres choix sont offerts. Vous pouvez sélectionner un ou plusieurs choix. Les options que vous pouvez choisir varient selon la page sur laquelle vous vous trouvez. Sur certaines pages, vous pouvez choisir plusieurs sièges de cancer, groupes d'âge ou provinces. Une seule sélection multiple est possible par graphique. Certaines sections contiennent des boutons pour des intervalles de confiance à 95 % et pour passer d'une échelle linéaire à une échelle logarithmique. Veuillez vous reporter au Glossaire pour la définition de ces expressions. À partir de la page du Glossaire, utilisez le bouton [PRÉCÉDENT] de votre fureteur pour retourner à la page de votre sélection précédente. Remarquez également la case à cocher pour l'impression en noir et blanc. L'utilisation de cette case permet d'assurer une impression claire des graphiques. Lorsque vous avez fait vos choix, cliquez sur le bouton [Afficher graphique].

Lorsque vous voyez votre graphique, vous pouvez Télédécharger les données sur votre ordinateur personnel. Si vos choix ne correspondent pas exactement à ce que vous souhaitiez, cliquez sur le bouton PRÉCÉDENT de votre fureteur pour modifier vos choix. Vous constaterez que certains graphiques contiennent des barres ou des lignes vierges. L'absence de données signifie que le nombre de cas est trop petit pour permettre de tirer des conclusions. Afin d'améliorer la présentation des graphiques à secteurs, nous avons décidé de ne pas inclure dans certains d'entre eux tous les sièges de cancer. En tout temps, vous pouvez vous servir du glossaire pour vous aider à faire votre sélection.

Méthodes

Les taux d'incidence ont été calculés en se basant sur la répartition par âge de la population canadienne de 1991. L'indice comparatif d'incidence (ICI) est calculé d'après le ratio entre le taux d'incidence du cancer pour une province ou une division de recensement (DR) et le taux d'incidence pour l'ensemble du Canada. Les taux sont ensuite groupés en 5 catégories : deux catégories pour les taux inférieurs à la moyenne canadienne, deux pour les taux supérieurs et une catégorie médiane pour les DR dans lesquels on observe des taux similaires à la moyenne canadienne.

Le rapport d'incidence standardisé (RIS) est le nombre de nouveaux cas de cancer observé divisé par le nombre de cas attendu, basé sur la répartition de la population selon l'âge et le sexe. Pour les données présentées ici, les nombres prévus de nouveaux cas de cancer sont calculés à partir du taux par âge au Canada. Les cas sans précision d'âge ne sont pas inclus dans les taux ni dans le nombre de cas. En ce qui concerne l'incidence du cancer, on a recensé en 1993 moins de 50 cas dont l'âge n'était pas connu.

Afin de calculer les intervalles de confiance pour le RIS, nous avons utilisé la méthode d'Ury et Wiggins (1985). Les intervalles de confiance pour les taux d'incidence et l'ICI correspondant ont été calculés de la manière décrite par Swift (1995).

Cliquez ici pour obtenir une description plus complète des méthodes statistiques.

Standardisation

Comme nous l'indiquons plus haut, les données et les graphiques ont été standardisés pour l'âge en se basant sur la population canadienne de 1991. Il serait donc incorrect de comparer l'information présentée avec des données similaires standardisées en fonction d'une autre population type, car les écarts observés pourraient être dus uniquement à des changements dans la répartition de la population sous-jacente. Seuls les groupes d'âge de 5 ans peuvent être comparés directement.

Sources et version des données

Les données sur l'incidence proviennent du Conseil canadien des registres du cancer. Les manipulations subséquentes des données ont été effectuées par le Division de la surveillance des maladies chroniques, CPCMC, de l'Agence de santé publique du Canada. Les estimations de la population ont été fournies par Statistique Canada. Enfin, l'information sur la qualité des données a été fournie par les registres provinciaux et territoriaux du cancer et par la Division des statistiques sur la santé de Statistique Canada.

Les données sur l'incidence du cancer pour les cartes et les diagrammes fédéraux-provinciaux--territoriaux sont tirées des statistiques de juillet 2008 du Registre canadien du cancer (RCC), publiées par Statistique Canada selon les règles établies par le Centre international de recherche sur le cancer pour les cancers primitifs multiples.

Les données de mortalité pour les Territoires du Nord-Ouest ne sont pas disponibles séparément avant 1991.

Les données annuelles de mortalité ont été fournies à l'Agence de santé publique du Canada par Statistiques Canada. La coopération des conservateurs de statistiques vitales dans les provinces et territoires du Canada sous l'accord fédéral-provincial est reconnu avec reconnaissance.

Limites

Il y a un décalage d'environ deux à trois ans dans les données. Ce décalage est dû principalement aux méthodes de collecte et de raffinement utilisées par les provinces et les territoires, Statistique Canada et l'Agence de santé publique du Canada.

Les totaux provinciaux obtenus en additionnant les valeurs des DR peuvent être légèrement différents des totaux obtenus directement des fichiers provinciaux. Les fichiers provinciaux contiennent des chiffres tirés directement du Registre canadien du cancer (RCC), et ce sont les totaux justes. Au niveau des DR, il a parfois fallu obtenir les fichiers directement auprès des Registres en raison du grand nombre de codes de résidence qui ne figuraient pas dans le RCC. Le pourcentage global de codes de résidence manquants dans toutes les provinces est de moins de 4 %.

L'information sur le cancer chez les jeunes diffère quelque peu de celle qu'on trouve dans la publication et le document Internet de Santé Canada, intitulé « Mon combat pour la vie : le cancer chez les enfants et les adolescents au Canada ». Ce document contient les données les plus exactes jusqu'en 1991, puisqu'on a examiné chaque cas pour en déterminer l'exactitude. Toutefois, à l'heure actuelle, les corrections effectuées à la suite de cet examen n'ont pas toutes été apportées dans le RCC.

Actuellement, les taux de la Division de recensement 81, Communauté urbaine de l'Outaouais, comportent des personnes soignées uniquement en Ontario au cours des années 1992 à 1995 seulement. Alors, l'on s'attend à ce que ces taux soient environ 10 % inférieurs aux valeurs réelles.

Les limites des DR des T.N.-O. et Nunavut suivent celles de 2001 puisqu'elles correspondent aux nouvelles limites et aux données sur la population des DR publiées par Statistique Canada. La seule exception est Holman Hamlet, T.N.-O. dont la DR 08 1996 est comprise dans la DR 07. Murray Township, dans la DR 14 1996 en Ontario, a été amalgamé à Quinte West dans la DR 12 depuis 1998, alors fait partie de la DR 12 pour les présents resultats.

Classification des maladies

La méthode de classification pour les données de mortalité pour le présent site Web est celle du système de codification des maladies utilisé pour la 9e ou 10e révision de la Classification internationale des maladies (CIM), de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). La méthode de classification pour les données sur l'incidence du cancer provient de la 3e édition de la Classification internationale des maladies - Oncologie (CIMO). Les codes de cancers malignes comprennent le code de comportement /3. Les taux présentés dans le présent site pour tous les cancers n'incluent pas les cas de cancer cutané sans mélanome (basocellulaire et spinocellulaire), tout comme c'est souvent le cas pour les données de surveillance du cancer, car il est difficile de recenser tous les mélanomes bénins de la peau. À partir des statistiques d'août 2006 du Registre canadien du cancer, les taux présentés incluent les cas in situ pour le cancer de la vessie.

Interprétation

Les données fournies ici sont destinées au grand public, mais il faut être prudent lorsqu'on interprète les résultats. Si quelqu'un a indiqué un groupe plus jeune ou une province ou une région plus petite pour un cancer rare, la variation en pourcentage d'une année à l'autre sera plus grande que pour tous les groupes d'âge confondus ou pour toutes les provinces confondues, etc., vu que le nombre de cas est plus restreint. Tout changement brusque d'une année à l'autre pourrait être dû à des fluctuations aléatoires et non pas à une tendance réelle dans les données. Tout comme pour les autres données épidémiologiques, les données réprésentées graphiquement peuvent indiquer une association, mais elles ne doivent pas être interprétées comme la preuve d'une relation causale. Les données présentées sur ce site Web donnent une indication de la séquence temporelle entre la cause et l'effet. Par ailleurs, les variations dans l'incidence du cancer peuvent être attribuables à des différences au niveau du dépistage du cancer et des méthodes d'enregistrement, sans compter les facteurs liés au mode de vie et à l'environnement. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d'aide pour interpréter les données, n'hésitez pas à communiquer avec le CPCMC.

Les comparaisons statistiques présentent une difficulté lorsqu'il s'agit de comparer les provinces les plus peuplées aux taux canadiens puisqu'elles contribuent de façon appréciable à ces taux. En conséquence, les taux ne sont pas indépendants et les tests de signification sont prudents, c.-à-d. qu'il faut une divergence plus grande que la valeur nominale pour parvenir à une signification statistique.

Les cellules renfermant des valeurs inférieures à 5 ont été supprimées.

Le signe conventionnel (d.r.) est utilisé pour supprimer des données afin d'éviter la divulgation par recoupements.

Pour plus d'information sur la Surveillance du cancer au Canada en direct ou sur d'autres aspects du la Centre de prévention et de contrôle des maladies chroniques, cliquez sur le bouton « Contact » ci-dessous. Pour aller aux pages d'accueil de Statistique Canada ou de l'Agence de santé publique du Canada, cliquez sur les logos figurant sur la page d'accueil.

Des parties de Répartition géographique de l'incidence du cancer au Canada ont été modifiées pour les descriptions propres à un siège présentées dans d'autres sections de ce site Web.

Bibliographie

Swift, M.B. Simple confidence intervals for standardized rates based on the approximate bootstrap method. Stat Med 1995; 14:1875-88.

Ury, H.K., Wiggins, A.D. Another shortcut method for calculating the confidence interval of a poisson variable (or a stadardized mortality ratio). Am J Epidemiol 1985; 122:197-98.


S.V.P. utilisez le bouton [Précédent] de votre navigateur pour revenir à la page précédente.



[Accueil] [Cartes] [Graphiques] [Glossaire] [Aide]
[Surveillance des maladies en direct]


début

Dernière mise à jour : 2006-12-18